Amendement sur les 80 km/h




80 km/h : au travers de l’examen du projet de loi d’orientation des mobilités au Sénat, ce dernier a adopté un amendement sur les 80 km/h, permettant aux Présidents des Conseils Départementaux et aux Préfets d’aménager la vitesse, de l’adapter à la route au cas par cas.

Il est bon de mettre la décision au plus près du terrain… Cette loi est passée en première lecture au Sénat et est actuellement à l’Assemblée Nationale, où Guillaume Larrivé et André Villiers ont cosigné un amendement tendant à conforter cette décision du Sénat. 

Selon le Premier Ministre, le passage aux 80 km/h aurait permis une diminution du nombre de morts. En fait, le problème ne vient pas des conducteurs qui roulent à 90 km/h, mais de ceux qui roulent à 110 sur une route limitée à 90. Comme certains roulent à 20 km/h au dessus de la limite, passer à 80 revient à faire descendre à 100 au lieu de 110, toujours en dépassement de la limitation mais toujours sans perdre leur permis de conduire… 



Or, la vitesse, à défaut d’être la cause de l’accident est surtout le facteur aggravant qui fait passer de la simple tôle froissée à la mort… Il faudra donc bien réfléchir aux endroits où l’on roulera à 80 ou 90 km/h, et mieux communiquer pour éviter les excès de vitesse.

Posts récents

Voir tout

Plusieurs communes et associations m’ont récemment demandé un soutien financier au titre de ma réserve parlementaire. Malheureusement, nous n’avons plus d’argent pour financer quelque projet que ce so

93 % des Français trouvent la justice lente. 69 % disent d’elle qu’elle est opaque. 68 % laxiste. Au total, 53 % ne lui font pas confiance. Derrière la brutalité de ces chiffres se cache une réalité q