Amendement sur les 80 km/h




80 km/h : au travers de l’examen du projet de loi d’orientation des mobilités au Sénat, ce dernier a adopté un amendement sur les 80 km/h, permettant aux Présidents des Conseils Départementaux et aux Préfets d’aménager la vitesse, de l’adapter à la route au cas par cas.

Il est bon de mettre la décision au plus près du terrain… Cette loi est passée en première lecture au Sénat et est actuellement à l’Assemblée Nationale, où Guillaume Larrivé et André Villiers ont cosigné un amendement tendant à conforter cette décision du Sénat. 

Selon le Premier Ministre, le passage aux 80 km/h aurait permis une diminution du nombre de morts. En fait, le problème ne vient pas des conducteurs qui roulent à 90 km/h, mais de ceux qui roulent à 110 sur une route limitée à 90. Comme certains roulent à 20 km/h au dessus de la limite, passer à 80 revient à faire descendre à 100 au lieu de 110, toujours en dépassement de la limitation mais toujours sans perdre leur permis de conduire… 



Or, la vitesse, à défaut d’être la cause de l’accident est surtout le facteur aggravant qui fait passer de la simple tôle froissée à la mort… Il faudra donc bien réfléchir aux endroits où l’on roulera à 80 ou 90 km/h, et mieux communiquer pour éviter les excès de vitesse.

Permanence dans l'Yonne

2 rue de l'Egalité

89000 Auxerre

03 86 46 68 31

d.verien@senat.fr

Bureau à Paris

15 rue de Vaugirard

75291 Paris cedex 06

01 42 34 15 69

d.verien@senat.fr