Édito, juillet 2019

Mis à jour : 22 juil. 2019

L’été arrive avec ses nombreuses animations et manifestations qui vont rythmer notre vie icaunaise pour les 3 mois qui viennent. Et je serai naturellement à vos côtés pour fêter la Saint Pierre à Moutiers, la Sainte Madeleine à Sainpuits, le Soumaintrain à Soumaintrain, les vernissages à Vézelay, le 14 juillet à Auxerre, les apéros-concerts dans tout le département … quelle vitalité !


Il ne vous manque plus qu’à faire savoir/valoir notre savoir-faire en matière d’animations et (alors) l’Yonne pourra être reconnue à sa juste valeur. À ce sujet, je félicite la commune de Sens pour sa campagne de communication dans le métro parisien. Je ne doute pas qu’elle porte ses fruits et que cette fructification bénéficiera à l’ensemble du département.


Mais revenons sur les quelques semaines qui nous séparent de mes dernières communications.

Au niveau national, ce furent des élections européennes qui sont venues/ont entérinées l’existence de deux camps, les pros et les anti-européens, avec le même constat que les pros sont plutôt dans les villes et les anti dans les campagnes… ce qu’exprimait déjà le mouvement des gilets jaunes.


Il est pourtant temps que tout le monde se reparle, que les uns quittent leur arrogance et que les autres veuillent bien discuter… comme nous savons souvent si bien le faire dans nos communes lorsqu’un sujet divise …et les futures municipales vont une fois de plus nous le montrer/démontrer.

Lorsque nous nous intéressons vraiment à un sujet, nous savons échanger, débattre et trouver des solutions… et dans nos campagnes il ne s’agit pas d’options politiques mais bien de projets, de compétences ou d’énergie qui guident nos choix.


En tant qu’élue des élus, je vais suivre avec attention ce débat démocratique qui va se dérouler dans notre département et dont on commence à entendre parler… Et je viendrai probablement indirectement le nourrir car en Septembre sera débattu en première lecture au Sénat, un projet de loi sur le statut de l’élu et une révision de la loi NOTRe. J’enverrai dès que celui-ci sera disponible le texte aux élus afin que vous me fassiez part de vos remarques et que cela nourrisse d’éventuels amendements.


En attendant cette rentrée studieuse, je vous souhaite une bonne lecture et je vous dis à tous « à bientôt » pour l’une de vos nombreuses festivités d’été !

Permanence dans l'Yonne

2 rue de l'Egalité

89000 Auxerre

03 86 46 68 31

d.verien@senat.fr

Bureau à Paris

15 rue de Vaugirard

75291 Paris cedex 06

01 42 34 15 69

d.verien@senat.fr